Je suis ici (un peu ailleurs)

Photographies d'Éric Facon et André Lejarre
Une exposition à la Halle Roublot de Fontenay-sous-Bois

On naît ici. On est d’ici. On devient d’ici. Et … on est un peu d’ailleurs.


À l'automne 2014, Éric Facon et André lejarre ont questionné une trentaine d'habitants de la ville de Fontenay-sous-Bois sur le thème de la double-culture.
L'un a photographié ceux qui ont hérité de leurs parents une histoire autre que celle de la France. L'autre a rencontré des personnes d'origine étrangère arrivées en France à l'âge adulte.

L'exposition de leurs portraits et de leurs témoignages accompagne la série Hijos del exilio, photographies d'Éric Facon et témoignages d'enfants d'éxilés chiliens publiés par les éditions Créaphis à l'automne 2013.


Exposition ouverte jusqu'au
vendredi 13 février 2015

NEF de la Halle Roublot
95, rue Roublot
94120 Fontenay-sous-Bois
de 14h à 19h du mardi au samedi
de 16h à 21 h les vendredis
de 11h à 16h les dimanches 11 & 25 janvier et 1er février.

http://www.bar-floreal.fr/je-suis-ici-un-peu-ailleurs/

Je suis pas mort, je suis là

Photographies de Laetitia Tura
Textes d'Hélène Crouzillat et Laetitia Tura
dans le cadre du Mois de la Photo à Paris 2014

L'exposition Je suis pas mort, je suis là et le film documentaire Les Messagers rassemblent les recherches menées par Hélène Crouzillat et Laetitia Tura (le bar Floréal) sur la situation des migrants bloqués aux marges de l’Europe.
 
La Galerie du bar Floréal présente l'exposition
du 14/11 au 19/12/2014.
du mardi au dimanche
de 14h à 18h30

Entre 2007 et 2012, des séjours au Maroc, à Melilla, en Tunisie et au Sénégal, ont permis aux auteuresde rencontrer les migrants qui ont bien voulu partager leurs histoires avec elles.
Des stratégies de passage des frontières aux récits de mort et de disparition dans le blanc des cartes – désert, mer et océan –, il se dessine une culture commune à tous ces parcours du début du XXIe siècle.
Nous vous présentons ici une culture en mouvement dont les pratiques ne cessent d’évoluer à mesure que les dispositifs de surveillance et de répression se transforment dans les frontières.
Un patrimoine émerge de l’expérience de ces traversées ; un patrimoine qu’il est important de reconnaître.

http://www.bar-floreal.fr/je-suis-pas-mort-je-suis-la-3/

Les visas de l’ANI

Exposition à la Galerie du bar Floréal du 9 au 30 octobre 2014

Depuis 14 ans, l’Association Nationale des Iconographes organise des lectures de portfolios pendant la semaine professionnelle du Festival du Photojournalisme Visa pour l’Image - Perpignan. Ainsi, chaque année, l'ANI reçoit des photographes de tous horizons pour les conseiller et les orienter.
 À l’issue du festival, un jury distingue trois photographes parmi Les “coups de coeur”. Un lauréat, choisi parmi ces trois photographes, se voit décerner le prix ANI-PixPalace.


À la fois lieu d’exposition, de création et d’expérimentation photographique, la Galerie du bar Floréal accueille l’exposition des Visas de l’ANI depuis sa première édition.





Cette année sont exposés :

• Jesus, make-up & football, de Frederik Buyckx (prix ANI - PixPalace 2014)
• Syria, de Niklas Meltio
• Dystopia, d'Alexa Brunet.


Vernissage jeudi 9 octobre
 à partir de 18h30

http://www.bar-floreal.fr/les-visas-de-lani-3/




Conception graphique Nous Travaillons Ensemble / Développement Polygun