Oubliés de guerre

Photographies d'Olivier Pasquiers
Textes de Michel Séonnet
Une exposition au Théâtre de l'Agora, Évry

Des Marocains anciens combattants de l’armée française.


Comme il y a des mutilés de guerre, il y a des oubliés de guerre. Soldats des anciennes colonies embarqués pour des guerres qui n’étaient pas les leurs, et que la décolonisation a laissé sur le carreau avec quelques dizaines d’euros pour toute pension. 
Parmi ceux-là, ces anciens combattants marocains de l’armée française qu’Olivier Pasquiers et Michel Séonnet ont rencontré en France dans des foyers, et qu’ils ont accompagné au Maroc pour l’un de leurs éphémères retours au pays.


Les éditions Créaphis ont publié Oubliés de guerre en 2006. 



L'exposition est présentée au
Théâtre de l'Agora
Place de l'Agora - 91000 Evry
y aller !
du 17 au 29 mars 2015

Vernissage le mardi 17/03
à 18h

Cette exposition est une co-production du Théâtre de l'Agora, scène nationale d'Évry et de l'Essonne et du Musée français de la Photographie.

http://www.bar-floreal.fr/oublies-de-guerre-3/

N’Djamena, Tchad

Un LIVRE aux Éditions Créaphis
PHOTOGRAPHIES d'Abdoulaye Barry, Philippe Guionie, André Lejarre, Anissa Michalon, Olivier Pasquiers, Photocamp-Tchad et Maurice Weiss
TEXTES de Nimrod, Patrick Giraudo, Évelyne Decorps et de participants à un atelier d'écriture

N’Djamena, Tchad réunit les photographies réalisées à l'occasion de résidences d’artistes produites par l’Institut français du Tchad de 2012 et 2014.
La capitale y est montrée sous une forme plurielle et subjective, état des lieux, traversées du réel, diversité des points de vue constituant une mosaïque de la ville que le texte de l’écrivain tchadien Nimrod éclaire avec force.
Les panoramiques d’André Lejarre mettent en scène les transformations de la ville et ses paysages, Olivier Pasquiers dessine un portrait de N’Djamena en photographiant le visage de ses habitants, Abdoulaye Barry nous  montre les enfants des rue de N’Djaména, les coins chauds de la ville ainsi que les pêcheurs de nuit sur le lac Tchad, Anissa Michalon pose la question si importante de l’eau, Philippe Guionie nous convoque à ces moments de la nuit où l’électricité est coupée, Maurice Weiss questionne l’institution de la justice et les photographes de Photocamp-Tchad font l’inventaire de la ville, quartier par quartier.

Créaphis éditions 2014
Collection Foto
245x215 cm • 156 page
88 photos couleur, 21 N&B
Couverture cartonnée
28 euros

http://www.bar-floreal.fr/ndjamena-tchad-2/

Je suis ici (un peu ailleurs)

Photographies d'Éric Facon et André Lejarre
Une exposition à la Halle Roublot de Fontenay-sous-Bois

On naît ici. On est d’ici. On devient d’ici. Et … on est un peu d’ailleurs.


À l'automne 2014, Éric Facon et André lejarre ont questionné une trentaine d'habitants de la ville de Fontenay-sous-Bois sur le thème de la double-culture.
L'un a photographié ceux qui ont hérité de leurs parents une histoire autre que celle de la France. L'autre a rencontré des personnes d'origine étrangère arrivées en France à l'âge adulte.

L'exposition de leurs portraits et de leurs témoignages accompagne la série Hijos del exilio, photographies d'Éric Facon et témoignages d'enfants d'éxilés chiliens publiés par les éditions Créaphis à l'automne 2013.


Exposition ouverte jusqu'au
vendredi 13 février 2015

NEF de la Halle Roublot
95, rue Roublot
94120 Fontenay-sous-Bois
de 14h à 19h du mardi au samedi
de 16h à 21 h les vendredis
de 11h à 16h les dimanches 11 & 25 janvier et 1er février.

http://www.bar-floreal.fr/je-suis-ici-un-peu-ailleurs/




Conception graphique Nous Travaillons Ensemble / Développement Polygun